SAMAZAN

  • SAMAZAN
  • SAMAZAN
  • SAMAZAN
  • SAMAZAN
  • SAMAZAN
  • SAMAZAN
  • SAMAZAN
  • SAMAZAN

Accueil du site > Actualités > Actualités de la vie publique

Actualités de la vie publique

Cette page de type "syndication" affiche automatiquement les informations obtenues de sites "syndiqués". Par défaut une source est fournie à partir d’une sélection de services-publics.fr et de vie-publique.fr



Toutes les nouvelles

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...

  • Avant-première : projection du film « Montesquieu, comment peut-on être Persan ? »

    25 mai — Loisirs, Sud-Gironde

    Le film documentaire « Montesquieu, comment peut-on être Persan ? ».
    Le film documentaire « Montesquieu, comment peut-on être Persan ? ».

    Mercredi 31 mai à 20h30, salle du conseil municipal à la mairie de Langoiran
    « Montesquieu, comment peut-on être Persan ? » est un film documentaire de 52 mn du journaliste et écrivain Michel Cardoze avec la collaboration de Michèle Fogel, historienne.

    Il sera présenté en avant-première mercredi 31 mai à 20h30, salle du conseil municipal à la mairie de Langoiran.

    Il sera ensuite diffusé le 5 juin après le Grand Soir 3 sur France 3 Nouvelle-Aquitaine.

    L’Autre, comment le connaître, comment l’accueillir?

    «Le Pape est le chef des Chrétiens ; c’est une vieille idole qu’on encense par habitude» : pourrait-on écrire cette phrase aujourd’hui ? »,  explique Michel Cardoze. « Les attentats de janvier 2015 nous ont rendu tout proches Montesquieu et ses Lettres Persanes. Le désir de ce film est né des controverses sur le blasphème, l’ironie, les pratiques religieuses dans l’espace public. A la relecture, Montesquieu nous a entraînés vers d’autres questions d’actualité. « Ah ! Monsieur est Persan ? Voilà une chose bien extraordinaire ! Comment peut-on être Persan ? ». L’Autre, comment le connaître, comment l’accueillir ? Et encore en discussion bien sûr, la place des femmes dans les sociétés.»
    La structure du film repose sur une mise en relation des écrits de Montesquieu, tirés des Lettres Persanes, de la Correspondance, de Mes Pensées et de l’Esprit des Lois – dits par Anouk Grinberg et François Marthouret, les réactions de collégiens de 3e et de lycéens de 1ère, et les interventions de quatre spécialistes – Aurélia Gaillard, Céline Spector, Catherine Volpilhac-Auger et Marc Belissa.
    Il n’y a pas de commentaire, mais à chaque fois que cela a été possible, des images fournissent un approfondissement de perspective, Watteau renvoie à Hogarth, le parc de La Brède à l’hôtel de Lauzun et au Palais-Royal, le pont du Millenium à Londres à la place de la République à Paris.
    La musique de Daquin offre le contre-point de son ironie, celle du « Jules Cesar » de Haendel ouvre les chemins de l’étude des pouvoirs politiques.

    Se moquer

    A partir de ces principes directeurs, quatre parties :
    1.    Se moquer :
    Autour des collégiens de Bègles et du texte sur l’esclavage (L’Esprit des Lois)
    2.    Le propriétaire
    Autour de La Brède, histoire de familles et de biens
    3.    L’homme de chair
    Autour des lycéens du lycée Montesquieu et des lettres du Sérail, la condition féminine
    4.    La politique
    Autour de la diversité des sociétés et des organismes politiques

    Mercredi 31 mai à 20h30, salle du conseil municipal à la mairie de Langoiran. Entrée libre et gratuite.

  • Commerce : ici, on vient « Chez Nathalie »

    25 mai — Sud-Gironde

     Nathalie Peys dans son commerce.
    Nathalie Peys dans son commerce.

    Son magasin n’a pas de nom mais « tout le monde vient chez Nathalie », explique la propriétaire de l’épicerie de Saint-Morillon, Nathalie Peys, qui a repris le magasin il y a 7 ans maintenant.

    Une commerçante à l’écoute

    Dans ses rayons vous trouvez de la crémerie, de la boucherie traditionnelle, de la charcuterie, des fruits et légumes, un peu de presse, des timbres, du pain et des viennoiseries, de l’épicerie, des cigarettes et des bonbons, important les bonbons « j’achète ceux que les jeunes me demandent » dit-elle, et le dimanche huitres et petits gâteaux.

    Je pars en vacances sans bouger d’ici

    « Ce que j’aime dans ce travail : le contact avec les gens ; je pars en vacances sans bouger d’ici grâce à toutes les cartes postales que je reçois de mes clients ; ce que je n’aime pas : les clients qui souffrent du syndrome grande surface, ils rentrent sans dire bonjour, font le tour du magasin sans demander si j’ai l’article qu’ils recherchent et ils repartent comme ils sont entrés sans un au revoir. »

    Une clientèle d’habitués

    Nathalie connaît presque tous ses clients par leur prénom, elle connaît les goûts et les habitudes de chacun, « ma clientèle est une clientèle d’habitués de Saint Morillon et des alentours. Je tiens un commerce de proximité, je livre les personnes âgées qui ne peuvent pas se déplacer, je regrette un peu que tous les habitants ne jouent pas le jeu mais je n’y peux rien ». Pour une de ses clientes, le magasin est un havre de décompression : « On parle de tout, on se sent bien ».

    Et nouveauté depuis le 10 mai, Nathalie fait le loto.

    Le magasin est ouvert du mardi au samedi de 8h à 13h et de 16h à 19h30 et le dimanche de 8h30 à 12h30 et n’hésitez pas à passer la porte en disant bonjour, Nathalie a certainement ce dont vous avez besoin.

    Laetitia Escribano

    « Chez Nathalie », 37 Au Bourg à Saint Morillon.

  • Un espace individuel de coworking à La Source

    Les co-workers de l'association « La Source » lors de l'inauguration du nouveau bureau individuel.
    Les coworkers de l'association « La Source » lors de l'inauguration du nouveau bureau individuel.

    L’association « La Source », située 12, avenue du Pont à Cadillac, intervient dans le domaine du coworking, entendez par là, un lieu commun proposant la mise à disposition de bureaux, dans un espace partagé et connecté.

    Elle vient d’inaugurer en présence des coworkers réguliers, un bureau individuel.

    Il permettra désormais d’offrir un poste de travail bénéficiant de cloisons lorsque la confidentialité s’impose, pour recevoir un client, se concentrer sur un dossier ou simplement passer des coups de téléphone.

    Ce service complémentaire, financé en partie grâce à la CdC des Côteaux de Garonne, est destiné aux membres de l’association, qu’ils soient auto-entrepreneurs, télétravailleurs, artisans ou étudiants. Si vous recherchez un endroit pour travailler dans de bonnes conditions, au sein d’un bâtiment entièrement rénové, équipé d’un coin cuisine ainsi que d’un excellent débit internet, le tout dans une ambiance conviviale, n’hésitez pas à vous rendre à « La Source ».

    Eric Boulanger

    Contact : 06.80.46.62.26. Site : www.asso-la-source.org

  • Si Rayne-Vigneau m’était conté

    Ouvrage illustré par François Poincet et écrit par Sylvie Bonin. -
    Ouvrage illustré par François Poincet et écrit par Sylvie Bonin. -

    Situé à Bommes, sur une croupe, le château de Rayne-Vigneau, nouvellement acquis par le groupe Trésor du Patrimoine, se révèle dans un ouvrage illustré par François Poincet et écrit par Sylvie Bonin. « J’ai voulu ce livre comme un voyage initiatique au fil de l’histoire du château de Rayne-Vigneau et des saisons de la vigne, une invitation à la dégustation de ses vins si uniques, et un hommage à tous ceux, qui depuis cinq siècles, ont travaillé à sa grandeur et à son excellence » confie Derek Rémy Smith, président du groupe Trésor du Patrimoine.

    Une flânerie passionnante et sensuelle.

    Ce livre est l’occasion d’une flânerie passionnante et sensuelle dans les rangs de vignes et au chai, une promesse d’échange avec les femmes et les hommes qui font ce vin.

    Anecdotes

    Tous les vins les plus précieux ne prennent leur vraie valeur que par le partage, l’échange de mots et d’expériences et souvent il y a transmission de ces histoires au fil des générations. Le livre raconte ces anecdotes, ces hasards, ces personnages qui se sont effacés derrière ce qu’ils ont façonné, le meilleur vin liquoreux du monde en 1867.

    Le livre recèle aussi de plein d’idées à goûter, à sentir, à concocter en tutoyant les recettes de Marc Haeberlin, chef triplement étoilé qui a accepté d’imaginer des mets inspirés par le vin du château. Des découvertes surprenantes attendent le lecteur.

    C. B.

    Livre est à la vente au château au prix de 39€.

  • Un cycliste meurt dans une collision

    Le cycliste a été percuté par la voiture qui tentait de le doubler.
    Le cycliste a été percuté par la voiture qui tentait de le doubler.

    Un tragique accident de la circulation est survenu ce jeudi vers 7h30 sur la D 11 entre Balizac et Landiras.

    Un cycliste a été percuté à l’arrière par une voiture qui essayait de le doubler.

    Les pompiers dépêchés sur les lieux ont tenté en vain de ranimer le cycliste âgé de 51 ans et domicilié à Mourens.

    La conductrice, choquée, a dû être transportée au centre hospitalier Sud-Gironde de Langon.

    Les gendarmes ont ouvert une enquête.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF